Coopération Indo-malgache : Promotion des exportations vers le marché indien

Publié par le 19 avril 2018 à 06:43
cooperation inde madagascar
Le secteur privé, attentif à la formation dispensée par l'un des experts indiens. (© Mamy Randrianasolo / lactualite.mg)

L’Indian Institute of Foreign Trade de New Delhi dispense des formations au secteur privé malgache sur l’opportunité d’exportation vers le marché indien. Le pays de Gandhi est le 7ème destinataire des produits malgaches.

Le marché indien ouvre davantage ses portes aux exportateurs malgaches. Des experts de l’Indian Institute of Foreign Trade partagent des expériences avec le secteur privé malgache, représenté par 35 participants. Initié en collaboration avec le Secrétariat d’Etat auprès du ministère des Affaires étrangères chargé de la Coopération et du Développement,  les échanges se tiennent à l’Hôtel restaurant Le Pavé à Antaninarenina jusqu’à vendredi. Le principe est de faire connaître le marché indien aux opérateurs malgaches et de promouvoir les exportations de Madagascar vers l’Inde en facilitant l’accès à ce marché. En effet, Madagascar figure parmi les 31 pays en développement qui bénéficient du régime de préférences tarifaires hors-taxes (DFPT) dans l’exportation vers l’Inde.

Il est à noter que l’Inde est le 3ème fournisseur de produits importés pour Madagascar, mais le 7ème destinataire des produits malgaches. Ce pays importe de Madagascar les pierres précieuses, les épices, les produits agroalimentaires et les huiles essentielles, tandis qu’il fournit à la Grande Ile le coton, les machines électriques, les véhicules, les produits pharmaceutiques, divers articles en matière plastique et les céréales. La balance commerciale entre les deux pays reste déficitaire pour Madagascar. D’après les chiffres émanant de l’ambassade de l’Inde en 2016. La valeur des exportations de Madagascar a été de 141 millions de dollars alors que celle des importations ont été de 260 millions de dollars, voire 300 millions de dollars en 2015.

A lire également :  OMNIS : 44 blocs offshore ouverts à l’exploration

Les exigences réglementaires et normatives du marché extérieur freinent souvent les exportateurs malgaches, étant donné que de nombreuses PME (Petites et moyennes entreprises) ont du mal à respecter ces normes et voient leurs produits refoulés par le marché destinataire. Les échanges avec les professionnels indiens leur permettront justement de démonter cette barrière.

Sujets associés
Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez