Échanges public-privé sur la relance économique multisectorielle à Madagascar

Publié par le 18 juin 2020 à 21:15
plan de relance multi-sectoriel madagascar

Comme il l’a annoncé lors de son discours à la nation du dimanche 14 Juin dernier, le Président de la République Andry Rajoelina a tenu une réunion avec les opérateurs économiques et les capitaines d’industries de la grande île ce mercredi 17 juin 2020 au palais d’État d’Iavoloha. La rencontre a eu pour objet la relance économique multisectorielle de Madagascar post covid-19.

D’emblée, le Chef de l'Etat a réitéré son soutien aux entrepreneurs et acteurs du secteurs privé. « L’État malagasy se tient à vos côtés et continue sans relâche à œuvrer pour le redressement du pays. Nous veillerons chaque jour à ce que cette relance économique soit inclusive, qu’elle ait des impacts concrets dans la vie quotidienne du peuple Malagasy » a-t-il déclaré.

Pour ce qui est du plan économique multisectorielle d’urgence, il s’articulera principalement sur trois axes stratégiques :

  • le renforcement de la gouvernance et la lutte contre la pandémie,
  • le renforcement des mesures relatives à la protection sociale
  • le soutien à la résilience économique pour une relance efficiente
A lire également :  Election Madagascar - Résultats CENI : Andry Rajoelina dénonce des trucages

Ce plan de relance aura pour objectif de soutenir le secteur privé dans la préservation des emplois dans ce contexte exceptionnel de pandémie de coronavirus, mais également pour favoriser les investissements post-crise afin de relancer l’économie Malgache. Il faut noter que l’État a déjà pris les dispositions nécessaires pour permettre la mise en place de mesures incitatives, telles que la mise en place de prêt à taux bonifié, la facilitation de l’accès au foncier et l’accès aux financements, les reports de paiements et allègements fiscaux. L’État souhaite également assurer la mise en œuvre de mesures visant à garantir la liquidité dans les secteur bancaires et non bancaires et à soutenir la liquidité des PME et TPE vulnérables.

Dans son allocution le Président Andry Rajoelina a soutenu que la clé de l’émergence de Madagascar est l’industrialisation et plus précisément la promotion des produits « Made in Madagascar ». Le Chef de l’État de préciser que les priorités seront donné aux projets d’industrialisation durable des secteurs à fort potentiel à Madagascar tel que : l’agriculture, le textile, l’agroalimentaire, la transformation de produits halieutiques, les transports et les BTP. Ce plan d’industrialisation prévu dans le nouveau Plan Marshall annoncé par le Président de la République s’accompagnera également d’une campagne de travaux d’infrastructures sur tout le territoire malagasy. Par ailleurs, dans le domaine du tourisme l’État réitère son appel à investissement dans ce domaine clé et intensifie son action de soutien aux opérateurs touristiques. Le Président Andry Rajoelina a ainsi maintenu que la politique de développement touristique reste inchangée, et se base toujours sur la diversification de l’offre touristique.

Sujets associés
Étiquettes : , , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez