EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

L’expatriation en Andorre, comment ça marche ?

| 16 février 2021 à 14:19 | International
vivre en andorre

Petite principauté nichée entre la France et l’Espagne, l’Andorre est un petit pays fort sympathique. S’y installer est une option intéressante. Il faut reconnaitre que ce bout de pays à peine plus grand que le Liechtenstein présente des avantages intéressants. Ce petit pays propose l’une des formules de résidence fiscale la plus attractive d’Europe. Surtout, un accord signé avec la France garantit la non double imposition pour les citoyens français qui souhaitent s’implanter en Andorre.

Comment obtenir une résidence à Andorre ?

Si vous souhaitez vous installer en Andorre, il existe ce qu’on appelle le programme de résidence passive. C'est-à-dire sans permis de travail. Moyennant un investissement de 350000 euros, vous êtes le bienvenu sur ce petit bout de terre hors de l’Union Européenne. Votre investissement peut prendre la forme d’un achat immobilier. Ou encore pour faire plus simple, il suffit de faire un dépôt dans une banque andorrane.

Une expatriation en Andorre implique des documents tout somme classiques :

  • Un casier judiciaire vierge,
  • Une assurance santé valide,
  • Des fonds suffisants pour réaliser l’investissement requis et pour y vivre décemment…

Investir et devenir entrepreneur en Andorre

Si vous souhaitez être un résident actif, vous êtes le bienvenu ! Andorre possède la réputation d’être un paradis fiscal, ce qui n’est pas le cas. Tout simplement, la fiscalité andorrane est l’une des plus avantageuses du monde. Devenir entrepreneur en Andorre est une démarche encouragé par le gouvernement local. Pour un ressortissant européen, notamment Français, Espagnol ou Portugais c’est une démarche très intéressante.

A lire également :  Microsoft : la guerre contre les deepfakes est lancée

Pour des citoyens non-européens, ce sera un peu plus compliqué. La principauté possède des quotas qu’il faut respecter en ce qui concerne ce statut en particulier. Si vous souhaitez bénéficier des avantages de la fiscalité andorrane, vous devez passer au moins 6 moins par an au pays (3 mois pour les résidents passifs). Aussi la société fondée se doit de générer des revenus et être active.

Vivre en Andorre en tant que résident passif

Rappelons-le, la résidence passive c’est une résidence sans permis de travail. Si vous voulez y vivre pour profiter de votre retraite et des fabuleuses stations de ski qui ornent le pays, c’est une solution pour devenir résident sans avoir à y travailler. Pour les non-européens c’est une démarche plus abordable.

En plus de réaliser les 350000 euros d’investissement minimum requis, une caution de 50000 euros sera à déposer auprès de l’AFA. Rajoutez à cela une caution supplémentaire de 10000 euros par personne à charge. Si vous venez à quitter la principauté, la caution vous sera rendue.

Devenir un véritable citoyen andorran

Si vous voulez avoir la nationalité andorrane, il vous faudra un peu de patience. Effectivement, pour avoir la nationalité, il faudra passer le cap des 20 ans sur le territoire andorran.  C’est une procédure qui est régit par la loi du 5 octobre 1995 en rapport avec l’octroi de la nationalité andorrane. Attention, un test de langue est également au programme. En effet, il vous faudra parler couramment le Catalan !

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg