Covid-19 : l’OMS recommande le port de masque pour les enfants de 12 ans et plus

Publié par le 24 août 2020 à 15:19
MASQUE

L'Organisation mondiale de la santé a publié ses conseils sur les masques faciaux pour les enfants, alors que les élèves - dans certaines régions du monde - retournent dans leurs classes pour la rentrée scolaire.

Selon l'OMS, les enfants âgés de 5 ans et moins ne devraient pas être obligés de porter un masque, car la plupart d'entre eux ne sont pas en mesure de le faire sans aide. Les enfants âgés de 6 à 11 ans devraient toutefois porter un masque dans certaines conditions, notamment en fonction des taux d'infection locaux, de la disponibilité d'un adulte pour les aider. de l'exposition à des personnes âgées ou atteintes de maladies qui présentent un risque plus élevé de complications dues au virus.

Les enfants de 12 ans et plus devraient porter des masques dans les mêmes conditions que les adultes, en utilisant les directives standard de distance sociale, a déclaré l'OMS dans son communiqué.

A lire également :  Epidémie de peste : Report de la rentrée scolaire dans neuf CISCO

Des mesures plus souples pour les enfants

L'OMS a travaillé avec l'UNICEF, l'Association internationale de pédiatrie et d'autres organisations et experts de la santé pour élaborer ces lignes directrices. Leurs conclusions soulignent qu'il existe peu de preuves sur la manière dont le coronavirus est transmis chez les enfants, mais que certaines données montrent que les jeunes enfants "peuvent être moins sensibles à l'infection que les adultes", mais que cela peut varier selon l'âge. Selon l'OMS, les enfants plus âgés pourraient être plus susceptibles de propager le virus que les plus jeunes.

En outre l'OMS, conseille que les avantages du port de masques par les enfants pour prévenir la propagation du COVID-19 "soient mis en balance avec les dommages potentiels associés au port de masques, y compris la faisabilité et l'inconfort, ainsi que les préoccupations sociales et de communication".

Des mesures prisent à la suite de l’explosion de cas aux USA

Selon l'Académie américaine de pédiatrie, entre le 30 juillet et le 13 août, il y a eu plus de 75 000 nouveaux cas de coronavirus chez les enfants, ce qui représente une augmentation de 24 % du total. Le mois dernier, plus de 340 000 enfants avaient été testés positifs, soit environ 9 % du total des cas aux États-Unis.

A lire également :  Coronavirus : Google Maps publie les données de géolocalisation pour montrer les effets du confinement

Les experts médicaux affirment qu'il y a très peu de raisons médicales pour empêcher la plupart des gens de porter un masque en tissu. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont déclaré dans une mise à jour du 14 juillet que "les couvre-visages en tissu sont un outil essentiel dans la lutte contre COVID-19 qui pourrait réduire la propagation de la maladie", ajoutant qu'il y a "de plus en plus de preuves que les couvre-visages en tissu aident à empêcher les personnes atteintes de COVID-19 de transmettre le virus à d'autres".

Sujets associés
Étiquettes : , , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez