Coronavirus : Google Maps publie les données de géolocalisation pour montrer les effets du confinement

Publié par le 5 avril 2020 à 10:44
google maps

Face aux pandémies de coronavirus qui sévit actuellement dans le monde, plusieurs pays ont décidé de confiner leur population pour limiter les risques de propagations du Covid-19. Afin de visualiser si les mesures de confinement sont bien respectées ou non, Google Maps a décidé de publier un rapport détaillant les déplacements des utilisateurs d’appareils Android dans plus de 131 pays.

Le monde fait actuellement face à une pandémie de covid-19 sans précédent qui a déjà fait des milliers de morts. Afin de ralentir la propagation du virus, plusieurs pays ont adopté des mesures de distanciation sociale, notamment à travers le confinement de la population. Des mesures qui sont plus ou moins respectées pourtant ce sont les meilleures solutions pour se protéger et éviter la propagation de la pandémie. Afin d’aider les autorités à mieux comprendre la situation et pouvoir visualiser les effets du confinement, Google maps a décidé de mettre en ligne un rapport sur les données de géolocalisation issues des appareils utilisant ses services. Google Maps affirme récupérer ces données uniquement pour vérifier l’évolution de la fréquentation de certains lieux, et ce d’une manière anonyme respectueuse de la vie privé de ses utilisateurs.

L’objectif est de pouvoir visualiser le taux d'occupation de certains types de lieux, pour identifier les endroits où lieux publics les plus fréquentés. Ces données pourront être utiles aux responsables de la santé publique pour prendre des décisions cruciales dans la lutte contre COVID-19. Les rapports utilisent des données agrégées et anonymisées pour tracer les tendances de mouvement dans le temps par zone géographique, dans différentes catégories de lieux comme les commerces de détail, les épiceries et les pharmacies, les lieux de travail et les lieux de résidence.

A lire également :  Tik Tok : oui l’application a collecté certaines données d’utilisateur

Jusque-là les données sont disponibles pour 131 pays, mais Google assure que d'autres pays et régions seront ajoutés dans les jours à venir afin que ces rapports soient utiles aux responsables de la santé publique du monde entier qui cherchent à protéger les populations contre la propagation de COVID-19.

Sujets associés
Étiquettes : , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez