publicite lactualite

Doing Business 2019 : Légère progression de Madagascar au classement

Doing Business 2019
Par le 3 novembre 2018 à 07:54

Madagascar est classé au 161ème rang dans le monde sur 190 pays et au 35ème en Afrique dans le classement Doing Business 2019, publié par la Banque mondiale. Trois réformes ont permis cette progression.

La Banque mondiale vient de publier son rapport Doing Business 2019. Comme aux précédentes éditions, la Grande île gravit les échelons bien que ceci n’est que 0,71 point pour 2019 contre 5 points dans le rapport 2018. Cette légère progression permet à Madagascar d’avancer d’un rang au classement, en passant de 162ème rang en 2018 à 161ème en 2019 sur 190 pays évalués. Au niveau du continent, la Grande île est classée au 35ème rang. Selon les experts de la Banque mondiale, trois réformes ont permis au pays d’avancer dans le classement. La plus importante serait l’amélioration de l’accès à l’information sur le crédit grâce à l’introduction d’une nouvelle loi régissant la création, l’agrément et le fonctionnement des Bureaux d’Information sur le Crédit. La réduction des coûts d’obtention d’un permis de construire, suivi du renforcement de contrôle de qualité de la construction par la nomination d’un architecte indépendant pour l’examen des demandes de permis est l’autre réforme entreprise par Madagascar. Par ailleurs, celui-ci a facilité l’exécution des contrats en mettant en place un système automatisé qui attribue les affaires aux juges de manière aléatoire et qui permet aux juges de gérer les affaires par voie électronique.

Madagascar devra fournir davantage d’efforts

« Madagascar enregistre une progression dans le classement du Doing Business depuis quelques années. L’amélioration de l’accès à l’information sur le crédit est une mesure importante qui va inciter les Institutions financières à élargir leur clientèle et amener en particulier plus de femmes à avoir un meilleur accès au crédit. Néanmoins, les efforts fournis restent insuffisants par rapport aux besoins d’attirer les investissements pour le développement du pays », souligne Satyam Ramnauth, représentant de la Société financière internationale ou IFC, une filiale de la Banque mondiale, à Madagascar.

A noter que cette année, le Groupe de la Banque mondiale a recensé 314 réformes de l’environnement des affaires dans le monde. Il s’agit d’un nouveau record dans la réduction des lourdeurs administratives pour le secteur privé. Lancé depuis 2003, le Doing Business est un rapport qui mesure chaque année la facilité de faire des affaires pour les petites et moyennes entreprises (PME) dans un pays. Plusieurs indicateurs y sont évalués, entre autres, la création d’entreprise, l’octroi de permis de construire, l’accès à l’électricité domestique, le transfert de propriété, l’obtention de prêts, la protection des investisseurs minoritaires, le paiement des taxes et impôts, le commerce transfrontalier, l’exécution des contrats, et le règlement de l’insolvabilité.



Étiquettes : , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *