publicite lactualite

Commerce : Réunion sur le riz à Toamasina

riz madagascar
Par le 10 septembre 2018 à 14:47

Le ministère du Commerce et de la Consommation a réuni toutes les entités opérant dans la filière Riz afin de mieux se préparer à la prochaine période de soudure.

La ministre du Commerce et de la Consommation, Yvette Sylla, a rassemblé, à Toamasina, toutes les parties prenantes dans la filière Riz, dont les importateurs, les collecteurs, les transporteurs, les grossistes et les paysans. L’objet de la réunion a été de faire le point sur la situation du riz à l’approche de la période de soudure. Quelques mesures ont été adoptées après des heures d’échanges et de discussions. Les autorités demandent, entre autres, une évaluation des stocks disponibles afin de quantifier les importations nécessaires jusqu’à la fin de la période de soudure, en mars. Par ailleurs, une unité spéciale est mise en place pour quadriller le riz sur le marché intérieur.

En effet, un empressement au stockage de riz, par les opérateurs induits à une tendance haussière des prix dernièrement. Dans son Bulletin hebdomadaire, l’Observatoire du riz constate une légère hausse des prix sur presque toutes les variétés. Le kilo du Vary gasy a augmenté de 21 ariary et s’achète désormais à 1708 ariary tandis que le Tsipala est de 1761 ariary le kilo, soit une hausse de 75 ariary. Le prix du Makalioka connaît des hauts et des bas en atteignant 1820 ariary puis une baisse à 1700 ariary et encore une hausse à 1800 ariary actuellement. Le riz import subi également cette hausse de prix en passant de 1500 ariary le kilo à 1600 ariary.

En tout cas, l’importation de riz est inévitable durant la période de soudure pour éviter la pénurie de cette denrée alimentaire. L’année dernière, le volume de riz importé par Madagascar a atteint les 500000 tonnes, soit presque le double de celui de l’importation annuelle qui est de 300000 tonnes. Pourtant, Madagascar produit plus de 4 millions de tonnes de riz par an.



Étiquettes : , , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *