publicite lactualite

Madagascar Oil : La production d’huile lourde en stand-by

madagascar oil
L’huile lourde de Madagascar Oil reste en stock
Par le 14 avril 2018 à 07:26

La compagnie pétrolière Madagascar Oil maintient la suspension de la production d’huile lourde avec 180 000 barils en stock. Le transport et le débouché en sont les raisons avancées.

Madagascar Oil reste dans l’impasse. Depuis plus d’un an déjà, la compagnie pétrolière a suspendu sa production d’huile lourde à Tsimiroro. Au début, le stockage était avancé comme principal problème à la continuité du projet, car les trois cuves sont remplies par 180 000 barils d’huile lourde au total. A l’occasion du Salon des mines, du pétrole et de l’équipement qui se tient actuellement au Mining Business Center (MBC) à Mamory Ivato, la compagnie avance d’autres facteurs de blocage dont l’acheminement et le débouché du produit. Pourtant, la Jirama (compagnie nationale d’eau et d’électricité) procède déjà à l’utilisation de l’huile lourde à la place du gazole. Rappelons-le, la société américaine Symbion Power, chargée de la centrale de Mandroseza, avait déjà effectué un test de compatibilité de l’huile lourde de Tsimiroro (100 m3 pendant 48h) avec les machines de la Jirama et le résultat a été positif. Cela n’a toutefois donné aucune suite.

« Nos produits sont toujours en attente de commercialisation et le blocage ne vient pas de notre compagnie. Mis à part le stockage, certaines conditions devront également être remplies, pour ne citer que l’état piteux des infrastructures routières (220km, reliant Tsimiroro à Tsiroanomandidy) qui rend difficile, voire impossible, l’acheminement des produits. Nous devons également assurer la continuité de notre production en ayant des acheteurs. Certes, la Jirama a manifesté son intérêt, mais nous sommes toujours en phase de négociation », a fait savoir la compagnie.

Celle-ci ne compte pas pour autant baisser les bras. Elle projette de s’ouvrir au marché extérieur. Il est à savoir que cette phase pilote de Madagascar Oil à Tsimiroro comporte 16 puits qui ont produit la capacité de stockage de 160 000 barils. La compagnie estime que le site possède 1,7 milliards barils de réserves.



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *