publicite lactualite

Des importations frauduleuses de véhicules à démasquer.

douane
Par le 19 octobre 2017 à 06:30 - mis à jour le 18 octobre 2017 à 22:42

La direction générale des douanes contrôle actuellement les véhicules immatriculés WWT. Elle révèle avoir une liste de véhicules importés frauduleusement.

Apparemment, la circulation de nombreux véhicules immatriculés WWT sur tout le territoire malgache ne passe pas inaperçue. Dans son communiqué, la direction générale de la Douane a fait savoir que ces derniers temps, elle a constaté une introduction illicite de nombreux véhicules sur le territoire. Ce qui amène son Service de surveillance et de la lutte contre la Contrebande à accomplir une opération de contrôle des véhicules immatriculés WWT. Ceux portant des immatriculations malgaches et des autres pays ne sont toutefois pas exemptés de cette vérification.

« Dans la loi de finances en vigueur, l’Etat a déjà allégé les procédures d’importation de véhicules, notamment la réduction de 5% des droits d’accises. Bien que cette remise ne concerne pas les voitures d’occasion, l’importation illicite représente un manque à gagner considérable. Pour remédier à cela, des mesures drastiques vont être prises afin de freiner ces pratiques frauduleuses. IL est à savoir que la douane est actuellement en possession de la liste de tous les véhicules introduits frauduleusement », révèle une source proche du dossier.

Collaboration avec le public

Parmi les dispositifs de lutte contre l’importation frauduleuse de voitures, cinq check-points ont été mis en place sur la Rocade du Marais Masay, à Analamahitsy vers Nanisana, sur le By-pass, à Mahamasina et à Ankadindramamy.

Pour l’instant, aucune saisie n’a été effectuée malgré la découverte de certaines anomalies comme la discordance entre les cartes roses des véhicules et la liste fournie par le centre d’immatriculation. En outre, le Service de surveillance et de la lutte contre la contrebande invite les personnes de bonne foi à donner les renseignements authentiques et fiables concernant le trafic illicite ou la contrebande en téléphonant au numéro vert : 034 30 810 10.



Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *