EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Programme FEC : Une mission du FMI dans nos murs

| 16 mars 2018 à 22:32 | Economie
finance MFB

Le Fonds monétaire International (FMI) mène une évaluation de Madagascar sur la mise en œuvre du programme Facilité élargie de crédit (FEC). Les perspectives semblent être plutôt bonnes.

Le FMI surveille de près la mise en œuvre du programme FEC par Madagascar. Jusqu’au 28 mars, une mission de cette Institution s’effectue dans le pays à titre de revue semestrielle de la performance du programme. Les éléments de ce Gendarme des finances mondiales rencontreront les autorités, notamment celles des Finances et du Budget (MFB) ainsi que les départements concernés par les engagements de Madagascar dans le cadre de ce programme. Il est à savoir que les contrats de l’État vis-à-vis du FMI stipulent, entre autres, les améliorations des dépenses et des recettes publiques, la lutte contre la corruption, la gestion des entreprises nationales dont la compagnie aérienne nationale Air Madagascar et la Jirama (Compagnie nationale d’eau et d’électricité).

Sans pour autant anticiper les résultats de cette revue, le représentant du FMI à Madagascar avance que la mise en œuvre du programme semble continuer sur la bonne voie. Il note, entre autres, une progression de la situation d’Air Madagascar et de la Jirama, des résultats en matière de lutte contre la corruption bien que ceux-ci soient peu palpables, une amélioration des recettes fiscales. Rien n’est toutefois sur, tout dépendra des résultats de la mission de revue.

A lire également :  JIRAMA - Une subvention additionnelle de 100 milliards d’ariary

Il est à rappeler que la FEC est un mécanisme de prêt qui permet d’accompagner des programmes de manière soutenue, à moyen et à long terme dans les cas de difficultés persistantes de la balance de paiement. Sur une enveloppe totale de près de 305 millions de dollars accordés pour Madagascar, 174,1 millions de dollars ont été décaissés depuis l’approbation de l’accord par le FMI en juillet 2016. L’argent sera décaissé en 7 tranches tous les six mois à condition que le pays respecte ses engagements.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg