publicite lactualite

Douanes : 1 827 milliards d’ariary en onze mois

la recette journalière de ce département est évaluée à 6 milliards d’ariary
Par le 23 décembre 2017 à 04:29 - mis à jour le 16 février 2018 à 10:01

L’administration douanière estime avoir atteint ses objectifs dans la collecte des recettes de l’importation et de l’exportation. Elle compte doubler ses efforts en 2018.

La douane ne lâche pas prise. Ces deux dernières années, cette administration, une des principales sources pour la Caisse de l’Etat a fait preuve d’une performance remarquable dans la collecte des recettes issues des opérations d’importation et d’exportation sur les frontières du pays. Entre janvier et novembre de cette année, elle a rapporté près de 1 827 milliards d’ariary à l’Etat. Un montant proche de sa prévision escomptée dans la loi de finances 2017, de 1 926 milliards d’ariary. Son directeur général, Eric Narivony Rabenja estime que la recette journalière de son département est évaluée à 6 milliards d’ariary au moins.

A lire aussi :

Des importations frauduleuses de véhicules à démasquer.

La mise en application d’un certain nombre de reformes, entre autres, le renforcement de contrôle et de la gestion interne aurait porté ses fruits. Un propos confirmé par la ministre des Finances et du Budget (MFB), Vonintsalama Andriambololona. « Le processus de dématérialisation, le déploiement de machines aux normes qui donnent moins de travail aux agents nous a permis d’obtenir ces résultats positifs en termes de recettes », renchérit-elle.

Les importations illicites seront surveillées de près

En perspectives, l’administration compte effectuer beaucoup mieux par l’élargissement des recettes douanières, notamment à travers le recouvrement des droits compromis. A ce propos, l’objectif est de collecter 29 milliards d’ariary. Pour y parvenir, la direction générale de la Douane engage ses receveurs à signer un contrat de performance. Il est à noter que la loi de finances initiale 2018 (LFI 2018) prévoit des recettes douanières de 2 255 milliards d’ariary dont les 77,5% seront fournies par les produits non-pétroliers (PNP) et les 22,5% par les produits pétroliers (PP). Il est à signaler que l’administration de la douane vient de fêter la sortie de promotion de 123 agents de constatation et d’encadrement des douanes, en vue de renforcer le contrôle aux frontières.


Étiquettes :
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1