publicite lactualite

Investissement : Hausse de 17% de la création d’entreprises

5% des investisseurs sont Malgaches
Par le 16 décembre 2017 à 12:26 - mis à jour le 18 décembre 2017 à 11:04

1247 entreprises ont été créées de début  janvier au 7 décembre contre 1066, l’année précédente. Le secteur tertiaire domine à 83% dans la création d’entreprises.

Depuis le retour de l’ordre constitutionnel à Madagascar en 2015, les investisseurs s’intéressent davantage, et plus que jamais, à Madagascar. Ceci se voit à travers le nombre croissant des entreprises créées dans le pays chaque année. Dans le cadre de la journée de l’Institut national de la statistique (Instat), l’EDBM (Economic Development Board of Madagascar), organe chargé de la promotion des investissements a révélé les chiffres relatifs à cette progression. Celui-ci note 1247 entreprises créées entre janvier et le 7 décembre contre 1006 en 2016. Une augmentation qui va de l’ordre de 17%.

Ces nouvelles entreprises sont dominées à 83% par le secteur tertiaire, contre 11% pour le secteur secondaire, et 6% pour le primaire. Pour ce qui est de la branche d’activités, l’import-export tient le premier rang, en représentant 28%, contre 21% pour la Prestation de services. La branche Commerce, en gros et détail, arrive au troisième rang avec 15% de nouvelles entreprises. Elle est suivie de la Nouvelle technologie de l’information et de la communication (Ntic) qui représente les 5% comme la branche acquisition et location de bien immobilier.

Les Malgaches dominent dans le top 5 des nationalités des investisseurs dans le pays, et chaque année, ils sont de plus en plus nombreux à adhérer dans le business.

Cette année, ils sont au nombre de 787 à avoir créé des entreprises alors qu’ils ont été de 575 en 2016. Après les Malgaches se positionnent les 186 nouveaux investisseurs chinois, contre 110 en 2016. Les Français investissent également dans la création d’entreprises à Madagascar. Si en 2016, ils ont été au nombre de 88, cette année on en compte 102. Au quatrième rang se trouvent les Indiens au nombre de 38 les deux dernières années.

Seuls les Mauriciens qui semblent avoir se désintéresser de l’investissement à Madagascar. En 2016, 34 Mauriciens sont venus s’investir au pays, et cette année, ils ne sont plus que 17. La fermeture dernièrement de certaines entreprises mauriciennes pourrait expliquer ce fait. La sécurité des investissements et des investisseurs reste également à assurer, compte tenu des séries de kidnapping des entrepreneurs.

L’EDBM ne compte pas pour autant baisser ses gardes. Bien au contraire, il fait le tour du monde, là où il y a des rendez-vous des entrepreneurs pour tenter d’en conquérir davantage.



Étiquettes : , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *