EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Future Agro Challenge : Olivia Rakotondrasoa en finale en Turquie

| 27 novembre 2017 à 07:54 | Economie
Olivia Rakotondrasoa

Samedi, la société Moringala a été sélectionnée, lors de la finale nationale du Future Agro Challenge, pour représenter Madagascar à la finale mondiale du concours du même nom. Sa fondatrice, Olivia Rakotondrasoa, sera en Turquie en avril pour porter haut le flambeau malgache.

A 24 ans, Olivia Rakotondrasoa représentera Madagascar au concours Future Agro Challenge en Turquie en avril 2018. Fondatrice de la start-up Moringala, l’entrepreneure a remporté, samedi 25 novembre, la finale nationale de ce concours. Sa société transforme le moringa, ou ananambo en malgache, en savon, huile de massage et thé infusion. Généralement, cette plante entre dans la gastronomie, notamment pour préparer du bouillon, mais la jeune femme l’a transformé en d’autres produits plus commercialisables. Ses produits sont encore, pour le moment, distribués dans les hôtels, salons de beauté et de bien-être à Antsiranana.

Initialement, Moringala a été inventée par quatre jeunes femmes dans le cadre du programme Young Women Leadership de l’ONG Youth First, en juillet 2016. « Mais le nôtre ne faisait pas partie des projets retenus. Ainsi, mes coéquipières ont jeté l’éponge, mais pas moi. Il m’était difficile de penser qu’un si beau projet irait être classé dans les placards », raconte-t-elle. L’entrepreneure, qui n’était encore qu’étudiante, a demandé à ses copines leur bénédiction pour qu’elle puisse réutiliser les idées et aussi Moringala. « C’était un gros risque, vu le contexte. Mais j’ai su multiplier par cent mes efforts », se réjouit la jeune diplômée en communication.

A lire également :  Air Madagascar - Air Austral : La liaison Fort-Dauphin-Toliara-La Réunion s’ouvre

« Le protectionnisme des aînés nuit à l’entrepreneuriat »

Soutenue par sa famille, ses amis et quelques professionnels dans le métier, Olivia se lance dans divers concours sur l’entrepreneuriat. En décembre 2016 même, Moringala était parmi les cinq vainqueurs du concours de projets, initié par le ministère de l’Industrie et du Développement du secteur privé (MIDSP). « Ce trophée m’a servi de motivation. Il m’a donné plus de confiance en moi-même et m’a incité à aller encore plus loin », annonce-t-elle.

Au mois de mars 2017, elle a participé au concours continental organisé par la fondation Tony Elumelu au Nigéria. Sur 93 000 dossiers de candidatures, deux malgaches, dont Olivia Rakotondrasoa, étaient dans la liste des 1.000 sélectionnés. Ils ont bénéficié d’une formation et leurs projets ont été financés. « Moringala devient ainsi une entreprise formelle en août 2017 », annonce la jeune entrepreneure d’Antsiranana. Sa start-up est constituée à cent pour cent de femmes. « Et il s’avère que ça fonctionne bien. La preuve en est cette victoire nationale au Future Agro Challenge », dit-elle, sourire en coin.

Aînée d’une famille de trois enfants, dont deux garçons, Olivia Rakotondrasoa est une jeune femme de caractère. Elle n’hésite pas à critiquer sévèrement et ouvertement ses confrères, notamment sur leur « égoïsme ». « Ils exercent un protectionnisme. Ils n’aiment pas qu’une femme entre dans le ring », déplore-t-elle. La fondatrice de Moringala trouve que les jeunes pourraient aller loin si les aînés leur donnent des coups de pouce. « Tout le monde y gagne, et nous avancerons tous ensemble », clame-t-elle.

214 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur lactualite.mg