EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Litchi : Une ouverture de campagne optimiste

| 22 novembre 2017 à 22:31 | Economie
Litchi
Le litchi de Madagascar part à la conquête du marché Russe

Les opérateurs malgaches de litchi croient en la qualité des fruits pour cette saison. Le prix de démarrage est évalué à 1 200 ariary le kilo sur le marché local et à un euro sur le marché extérieur.

Le fruit de Noël débarque. La campagne de litchi s’ouvre officiellement, ce 22 novembre dans les régions Atsinanana et Analanjirofo. Bien que la récolte accuse du retard par rapport aux précédentes campagnes et que celle-ci enregistre une baisse de 30%, les opérateurs gardent espoir. Ils estiment que ce fruit exotique atteint suffisamment la qualité exigée par le marché international. La preuve, les prix de démarrage s’améliorent par rapport à la précédente campagne. Ceux-ci sont actuellement de 1 200 ariary le kilo sur le marché local et un euro à l’exportation alors qu’en 2016, ceux-ci ont été, respectivement de 1000 ariary et 0,6 euro.

«On peut espérer une bonne campagne de litchi pour cette saison. Les conditions climatiques ont été, dernièrement favorables à la maturité du fruit. C’est pourquoi, nous ne craignons rien concernant la qualité de nos litchis cette année. C’est au niveau de la quantité qu’on s’inquiète un peu avec la baisse de la récolte annoncée par les autorités et les partenaires. Nous allons quand même atteindre le volume d’exportation qui est de 17 000 tonnes chaque année », a-t-on appris de la société Malgapro (Malagasy Products), à Toamasina, opérant dans l’exportation de litchis.

A lire également :  Entrepreneuriat : Les femmes face aux atouts et aux contraintes

Les bateaux conventionnels partiront les 26 et 30 novembre

Des milliers de personnes sont mobilisés pour effectuer le travail à la chaîne durant cette campagne de litchi. Ils sont composés essentiellement de collecteurs et d’ouvriers saisonniers qui assurent à la fois la cueillette du fruit, le remplissage des paniers ou des palettes et le batelage jusqu’au chargement des camions. Il y a également les prestataires de service dont les transporteurs qui conduisent les marchandises jusqu’au port. Comme d’habitude, le premier bateau conventionnel quittera le grand port quatre jours après l’ouverture de la campagne.

« Le premier bateau conventionnel à destination de l’Europe quittera le port de Toamasina ce 26 novembre et le deuxième le 30 novembre, compte tenu du retard de l’ouverture de la campagne cette année. Nous espérons avoir suffisamment le temps de les charger et d’arriver à destination avant la festivité de Noël », espère l’importateur du litchi.

0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur l'actualité.mg