publicite lactualite

Croisières annulées : Mutinerie à bord du Costa neoRiviera

costa neoriviera
La Costa neoRiviera (© Piergiuliano Chesi / Wikipedia)
Par le 11 novembre 2017 à 09:37

Des passagers du Costa neoRiviera, mécontents de la compensation octroyée par cette compagnie de croisière, se sont révoltés. L’un d’eux a été même débarqué du navire.

Le paquebot Costa neoRiviera prend une autre tournure. Obligée d’annuler trois escales à Madagascar, dont Nosy-be, Antsiranana et  Toamasina à cause de l’épidémie de peste, l’équipage de ce navire fait face aux mécontentements de ses passagers. Selon le quotidien le Parisien, ces derniers auraient reproché à la compagnie Costa croisière de ne pas avoir anticipé ce risque sanitaire, alors que l’épidémie de peste est connue depuis le mois d’août.

Ils sont alors mécontents de la compensation de 150 euros, octroyée par la compagnie de croisière, et qui devaient de plus être dépensés à bord. Un commerçant réunionnais aurait été suspecté d’être le meneur de cette mutinerie. Le commandant de bord ne lui a pas laissé le temps d’organiser un attroupement. Il a alors sollicité la collaboration de la police pour débarquer ce « meneur », du navire quand celui-ci faisait escale aux Seychelles.

Aux dernières nouvelles, le Réunionnais est logé dans un hôtel avant d’être rapatrié à l’île de La Réunion aux frais de la compagnie. « Rien n’a été pris à la légère…L’itinéraire de la croisière de 14 jours depuis le jeudi 9 novembre au départ de La Réunion a été modifiée et les clients, et les partenaires ont été prévenus », assure- t-on chez Costa croisière, qui surveille de près la situation, afin de mieux préparer le prochain voyage dont le départ est prévu le 23 novembre. L’île Maurice a été également supprimée de l’itinéraire de Costa neoRiviera.

Dans son communiqué, la compagnie Costa croisière a reconnu avoir  compris la déception des passagers de la modification de l’itinéraire du navire Costa neoRiviera. Par ailleurs, elle se dit regretter l’épidémie de peste qui sévit actuellement à Madagascar. « La sécurité, la santé et le bien-être des passagers et de l’équipage sont la priorité absolue, en vue d’offrir des vacances sereines et sûres. Les autorités sanitaires de l’île Maurice ont exprimé de sérieuses préoccupations concernant la situation à Madagascar et le risque de la propagation de l’épidémie. Elles ont alors exigé un dépistage aux navires venant de Madagascar, ce qui pourrait retarder nos itinéraires surtout au cas où il y aurait des passagers suspectés à bord. La compagnie a été contrainte de recentrer son itinéraire sur les Seychelles et La Réunion », indique le communiqué de Costa croisière. Malgré cela, dans la Grande Ile, les Tours opérateurs ne perdent pas espoir. Sauf changement encore, le paquebot Costa neoRiviera fera escale à Madagascar à partir du 2 décembre.



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *