publicite lactualite

POESAM 2017 : Le projet « Manzer-Partazer » triomphe

poesam manzer partazer
D’après Orange, Manzer-Partazer est le meilleur entrepreneuriat social.
Par le 10 novembre 2017 à 21:59

« Manzer-Partazer » gagne le Prix Orange de l’entrepreneur social en Afrique et au Moyen-Orient (Poesam). L’entreprise Zero Hero a reçu un chèque de 25 000 euros.

Et de deux pour le projet « Manzer-Partazer ». Après avoir remporté le premier prix au niveau national (Madagascar), la start-up malgache gagne le titre du meilleur projet dans le cadre du Poesam édition 2017.

Un membre de jury composé de spécialistes dans le monde des affaires et dans la Nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication (NTIC) lui a attribué ce prix, le mercredi 8 novembre, au Cap, en Afrique du Sud. L’entreprise gagnante est repartie avec un chèque de 25 000 euros. Un chèque pour améliorer le business.

L’initiative de «Manzer-Partazer » consiste à lutter contre le gaspillage alimentaire. L’équipe de l’entreprise Zero Hero, initiateur du projet collecte dans les grandes surfaces, les produits cassés ou ceux dont la date de péremption est proche. Les restes d’aliments non consommés durant les cocktails dans les grands hôtels de la capitale l’intéressent également.

Onze orphelinats dans la capitale reçoivent par la suite ces nourritures. A entendre Julia Venn, cofondatrice du projet, en dix mois, son entreprise collecte trois tonnes de nourritures pour en faire 12 000 repas. Toujours dans le cadre du Poesam 2017, le projet City Taps du Niger arrive en deuxième position du concours et gagne une somme de 15 000 euros. Celui de e-Fret.tn de la Tunise est classé troisième et a reçu 10 000 euro. Pendant six mois, les onze finalistes du Poesam 2017 bénéficieront également d’un accompagnement de la part de l’ONG Grow moment et par des experts d’Orange.



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *