publicite lactualite

Diaspora Malgache : Une banque en faveur des PME ?

Mpanarivo Rakotoharimanana
Mpanarivo Rakotoharimanana, président du Feo Madagascar espère convaincre la diaspora
Par le 28 octobre 2017 à 07:09

La diaspora malgache à l’île de la Réunion propose la création d’une banque destinée aux PME à Madagascar. À savoir que l’argent émanant de la diaspora malgache dans le monde est estimé à 425 millions de dollars par an.

Un bon vent s’amène pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME). Dans le cadre du Forum de la diaspora Malgache qui se tient actuellement dans le village Voara Andohatapenaka, les Malgaches résidant à l’île de La Réunion ont présenté un projet de création d’une banque purement malgache où seront transférés les capitaux de la diaspora. Un concept innovant à Madagascar, mais inspiré du modèle des diasporas tunisiennes et sénégalaises qui possèdent déjà leurs propres banques respectives.

«La plupart des banques qui opèrent dans le pays ont des capitaux  étrangers, si bien qu’il n’y a presque plus de banque purement malgache. C’est ce qui nous a motivés d’en créer une pour canaliser les capitaux transférés par les 250 000 diasporas malgaches répartis dans le monde. Il est à savoir que le transfert des capitaux est dominé par les entreprises étrangères spécialisées qui en tirent profit depuis des années. Un marché que la diaspora pourra quand même exploiter en faveur de nos compatriotes», estime Mpanarivo Rakotoharimanana, président de la Fédération des Entreprises Oeuvrant pour Madagascar à l’île de la Réunion (Feo Madagascar).

L’argent émanant de la diaspora suit une voie informelle

La diaspora malgache est pourvoyeuse de devises. En 2016, la Banque mondiale a publié que chaque année, un montant de 425 millions de dollars est envoyé par la diaspora malgache à leur famille à Madagascar. Selon Lanto Rahajarizafy, directrice de la diaspora auprès du ministère des Affaires Etrangères (MAE), la majorité du transfert d’argent de la diaspora se fait par voies informelles, entre autres, en demandant à un compatriote qui va rentrer au pays de remettre l’argent à la famille.

«Nous attendons de la diaspora un changement de regard, des échanges d’expériences, et surtout une collaboration entre elles et avec leurs pays d’origine », a suggéré la directrice.

La méthodologie pour la création de cette banque est déjà établie par Feo Madagascar.  À l’issu de ce Forum, et après approbation du projet, les initiateurs estiment se lancer dans la création d’une commission d’experts en vue de la réalisation de ce projet. La commission comprend des experts en sociologie, en  microfinance et en finance internationale. Après un appel à projets, le porteur du projet déterminera les avantages à vulgariser afin d’être plus compétitif.



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *