EN CE MOMENT : Coronavirus Covid-19 Liberté d'expression Tsaradia

Ports et Aéroports de Madagascar: 272 277 dollars pour renforcer le contrôle sanitaire

| 20 avril 2021 à 15:45 | mis à jour le 20 avril 2021 à 15:39 | Economie
aeroport ivato

Le Gouvernement japonais octroie un financement de 272 277 dollars pour un projet de renforcement de capacité opérationnelle des entités chargées de la gestion des aéroports d’Antananarivo et de Nosy-Be ainsi que le port de Toamasina. En collaboration avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), le projet sera mis en œuvre à partir de ce mois-ci.

L'OIM et le Gouvernement japonais pour la réouverture des frontières ? Les deux entités marchent ensemble pour mettre en œuvre le projet intitulé « Limiter les impacts négatifs induits par les restrictions de mobilités liées au contrôle du COVID-19 ». Un financement de 272 277 dollars est allouée par le Gouvernement japonais pour le concrétiser, à partir de ce mois d'avril.

Le projet consiste à mettre à niveau les aéroports d’Antananarivo et de Nosy-Be ainsi que le port de Toamasina, qui servent d’entrées internationales. À niveau en matière d'équipements, de systèmes technologiques adaptées à la prévention, à la surveillance et au contrôle des maladies. Il servira également à développer les compétences et l'expertise du personnel à la première ligne chargé de la gestion des frontières. L'OIM et le Japon estiment que le transport, les voyages et le commerce international sont essentiels pour le développement économique et que la réouverture des frontières internationales sera, ainsi une nécessité. Malheureusement, cela présente un risque de flambée des cas de coronavirus, c'est la raison de leurs interventions dans la détection et la gestion des menaces de la santé publique aux entrées des frontières.

A lire également :  Route Tsarasaotra-Ivato : L’éclairage avant la fin de l’année
0 Partages
Dans le même sujet :
À lire sur lactualite.mg