publicite lactualite

Sécurité alimentaire et nutritionnelle : L’océan Indien mise sur Madagascar

PRESAN
Les pays membres de la COI et les partenaires ont été représentés à l’inauguration de l’URSAN à Ankorahotra
Par le 13 décembre 2018 à 07:43

La Commission de l’Océan l’Indien (COI) estime que Madagascar pourrait nourrir toute la population de cette région. La Grande île est dotée d’une Unité régionale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (URSAN).

La Sécurité alimentaire et nutritionnelle est une lutte commune des pays membres de la COI. Pour la vaincre, cette Organisation compte faire de Madagascar le grenier de la région. Dans cette optique, la Grande île a inauguré, ce 12 décembre son Unité régionale pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (URSAN) à Ankorahotra. Celle-ci est une structure du Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRESAN). C’est le fruit de la collaboration entre la COI et l’Agence des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture ou FAO. Le programme consiste à développer des chaînes de valeurs agricoles et alimentaires d’intérêt régional. Il prévoit des facilités de nature technique, matérielle, réglementaire et/ou financière. La COI entend mobiliser les bailleurs de fonds dont la FAO, le FIDA (Fonds International pour le Développement Agricole) et le Secrétariat multi-
bailleurs-Développement rural (SMB-DR).

Les investissements nécessaires à la mise en œuvre du PRESAN sont estimés à 150 millions de dollars pour une durée de cinq ans. La volonté de chaque Etat membre est également appelée. « La sécurité alimentaire est un enjeu politique qui demande un engagement fort de nos Etats pour créer les synergies nécessaires au recouvrement de nos souverainetés alimentaires. Notre région, grâce à Madagascar, a les moyens de nourrir notre population et de réduire la dépendance de nos îles aux importations », souligne Vincent Meriton, Vice-président des Seychelles et président en exercice du Conseil des ministres de la COI. En 2016, la Commission avait révélé que la valeur des importations de produits alimentaires par la région était de 2 milliards de dollars par an. Les produits sont composés, entre autres, du poulet, le riz, l’ail et l’oignon, notamment d’Asie et d’Amérique.



Étiquettes : , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *