publicite lactualite

CBD COP 14 : Appel pour un nouveau pacte pour la Nature

biodiversite cop 14
Par le 23 novembre 2018 à 08:30

La 14e Conférence des Nations-Unies relative à la Convention sur la biodiversité biologique se déroule en Egypte. Les défenseurs de la biodiversité comme la WWF se battent pour l’élaboration d’un nouveau pacte pour la nature et les Hommes.

« Le WWF soutient fermement l’appel en faveur d’un nouveau pacte pour la Nature et les hommes. D’ici 2020, nous avons besoin d’une feuille de route convenue qui reconnaisse le lien intrinsèque entre la santé de la nature, le bien-être des personnes et l’avenir de notre planète », lance la WWF, à l’occasion de la 14e Conférence des Nations Unies relative à la Convention pour la Diversité Biologique ou Convention of Biological Diversity (CBD- COP 14) qui se déroule jusqu’au 29 novembre, à Sharm-El-Sheikh en Egypte.

L’ONG défenseur de l’environnement et de la biodiversité est convaincue que ce nouveau pacte protégera et restaurera la nature et les Hommes pour un avenir commun durable. Elle déplore qu’à Madagascar, les données de l’application Global Forest Watch révèlent que 510 000 ha de forêts sont brûlés en 2017, soit plus de 55 fois la superficie de la ville d’Antananarivo. Alors que la Nature et sa richesse contribuent largement au développement de la Grande île. En 2016, par exemple, le Tourisme qui est basé surtout sur la nature unique de Madagascar, a contribué à soutenir 641 500 emplois et a rapporté près de 4 369 milliards d’ariary à l’économie.

Dans le monde, le Rapport Planète Vivante, publié en octobre dernier révèle que la nature continue à se dégrader, avec des conséquences dévastatrices pour les espèces sauvages et la planète. Le rapport stipule que les populations mondiales de poissons, d’oiseaux, de mammifères, d’amphibiens et de reptiles ont diminué de 60% en moyenne entre 1970 et 2014. La CBD COP 14 permettra l’élaboration d’un Accord mondial pour la Nature, où les Gouvernements vont se mettre d’accord sur de nouveaux objectifs pour la biodiversité des dix prochaines années.



Étiquettes : ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *