publicite lactualite

Plaza : Une grande salle de cinéma pimpant neuf

Une profusion de lumières et de couleur féérique pour le nouvel amphithéâtre à Ampefiloha hier
Par le 19 décembre 2017 à 05:10 - mis à jour le 19 décembre 2017 à 09:37

« Renaît de ses cendres ». C’est ainsi qu’on peut décrire la métamorphose du Grand Amphithéâtre du complexe scolaire d’Ampefiloha dont la cérémonie d’inauguration officielle a eu lieu hier, lundi 18 décembre. Il s’appelle dorénavant Plaza.

Hier soir, les résidents des environs du complexe scolaire d’Ampefiloha ont eu l’agréable surprise de voir le Grand Amphithéâtre brillant de mille feux et d’une profusion de couleurs, le transformant en un décor féerique, digne d’un paysage de Disneyland.

Presque une vingtaine d’années après son abandon, le Grand Amphithéâtre du Complexe scolaire est de nouveau fonctionnel. La cérémonie d’inauguration officielle a eu lieu hier soir en présence de personnalités qui se sont mises sur leur trente-et-un, dont le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, et quelques autres ministres.

Hat trick pour Dream’in qui a réussi le pari de réhabiliter le Grand Amphithéâtre du complexe scolaire d’Ampefiloha, délaissé dans un état délabré durant des décennies. Après une période d’à peine un an, Canal 7 Events/Dream’in a achevé les travaux de réfection de l’amphithéâtre pour la présenter aux invités hier, relooké d’une manière sublime.

 Une véritable salle de cinéma

Selon Andry Raobelina, le PDG de Canal 7 Events/ Dream’in, le « Plaza », car c’est ainsi qu’a été baptisée la nouvelle infrastructure, sera utilisée comme salle de cinéma, pouvant accueillir 800 personnes. Et pas n’importe laquelle, car tant les images que les sons y sont de purs produits de la haute technologie. Pour l’accommodation des spectateurs, les fauteuils rutilants sont des plus confortables. Lors de l’inauguration, les techniciens ont donné un avant-goût de ce que seront les images et le son, en projetant des séquences de films.

Lors de la cérémonie d’hier, le PDG de Canal 7 Events, Andry Raobelina, a fait remarquer que les matériaux et équipements utilisés pour la réhabilitation de cet amphithéâtre sont les meilleurs qui soient. Le Président, quant à lui, a mis en évidence l’importance du partenariat public-privé, à travers la beauté de cet amphithéâtre pimpant neuf.

De l’abandon à la renaissance

Pour l’historique, c’est en 1977 que cet amphithéâtre a été  construit pour devenir une salle de fête et de théâtre. En 1999, il a fermé ses portes et est devenu un véritable dépôt. En effet, ce bâtiment, ayant été à deux reprises incendié lors des soulèvements populaires de 2002 et 2009, était laissé à l’abandon, réduit ainsi au rôle de dépôt de fatras du ministère de l’Éducation nationale, le propriétaire des lieux. Quant à la partie extérieure, elle a servi de lieu d’errance des élèves et étudiants des établissements scolaires et centres de formation, ainsi que d’autres jeunes venant d’ailleurs, pour y jouer aux cartes, sinon pour s’y adonner à différentes autres occupations malsaines.

La signature d’accord entre Canal 7 Event et le ministère de l’Éducation nationale a eu lieu en septembre 2016. « L’Etat, ne disposant pas de moyens suffisant pour réaliser cette réhabilitation, la décision de Dream’in de la prendre en charge est tombée à point nommé », a expliqué le ministre de l’Éducation nationale Paul Rabary hier.


Étiquettes : , ,
Ajouter commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

152 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
+1